Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog d'Obili

Saison

, 10:49am

Cette terre reine des foyers d’incendies

Est pleine de cœurs de feu

Ma terre riche de cœurs de courge 

Brûle et brûle sans cesse

 

Pourtant elle donne tout son soûl  pour offrir à boire

En bout des journées aux femmes assoiffées

Pour cela même elle sait appeler au secours les pluies

Les grandes pluies de septembre à novembre de mon pays

 

Cette terre a semé des réseaux d’arbres

Parmi lesquels les enfants retrouvent le temps

De rire courir puis la force de revenir dormir

Sur le sein de leurs mères, confiants, apaisés

 

La pluie n’est pas le danger pour cette terre

Ni la pluie ni le soleil ne menacent notre terre

Ce sont plutôt des cœurs de feux, des coeurs peureux

Le soleil de mon pays attaqué par les cœurs odieux

 

 

La paix vit ici trois cents jours l’année

Elle nous quitte à peine trois mois seulement

A peine trois lunes ensuite la paix nous laisse

Et revient aussitôt les premiers feux allumés 

 

Elle défait alors le pagne des hommes

Prétendus mûrs qui s’adonnaient ivres aux incendies

Aidés de proverbes fabuleux et joyeux anathèmes

 

 

Ada Bessomo